piosson

Princesse Poisson Rouge

Qu’est-ce qu’un terrarium et comment l’équiper ?

Afin de garder les reptiles à la maison, ainsi que certains insectes, il est nécessaire de leur créer un habitat favorable. L’endroit le plus approprié pour cela est un terrarium.

Il est important non seulement de l’acheter, en le choisissant en fonction de ses dimensions et de son design, mais aussi de bien l’équiper pour que les habitants soient le plus à l’aise possible.

terrarium

C’est quoi terrarium ?

Un terrarium est un récipient spécial conçu pour garder à la maison certains types de reptiles et d’insectes qui ont besoin d’un microclimat particulier. Les terrariums sont divisés en plusieurs catégories : selon le matériau de fabrication, la forme et la taille, et certains autres paramètres.

Indépendamment de son appartenance à un groupe particulier, il doit répondre à certaines exigences :

  • bonne résistance à l’humidité.
  • force.
  • faible poids corporel.
  • sécurité environnementale.

terrarium

Il est à noter que la base du terrarium peut être en métal ou en plastique, et les parois – en verre organique durable. Parfois, les terrariums sont confondus avec d’autres réservoirs similaires. L’un d’eux est le Serpentarium. La différence réside dans le fait que ce dernier est destiné uniquement à garder des serpents afin d’en tirer du poison, des peaux ou des œufs.

L’aquarium est également extérieurement similaire au terrarium, mais ce dernier a des parois plus épaisses. De plus, un aquarium est un environnement conçu pour garder des poissons et des reptiles aquatiques. Et aussi les différences résident dans l’absence de couvercle dans l’aquarium devant le récipient.

terrarium

Variétés

Tous les terrariums peuvent être conditionnellement divisés en plusieurs grandes catégories. Ainsi, selon la taille, on distingue les réservoirs petits, moyens et grands. Ils doivent être sélectionnés en fonction du nombre d’habitants potentiels, ainsi que de leur taille. Une condition importante est que les reptiles et les insectes ne doivent pas être à l’étroit et avoir froid.

La forme est carrée, rectangulaire, ronde. Selon l’emplacement, les réservoirs sont divisés en verticaux et horizontaux. Les premiers abritent des habitants habitués à vivre sur les arbres, les rochers : geckos, lézards, araignées, iguanes. Crapauds, grenouilles, mantes religieuses, phasmes, hamsters, fourmis peuvent vivre à l’horizontale.

Comme déjà mentionné, la plupart des terrariums ont une base en plastique ou en métal, ainsi que des murs, des sols et des plafonds en plexiglas.

terrarium

Aquaterrarium

Un aquaterrarium est un récipient spécial conçu pour garder les reptiles qui ont besoin à la fois d’espaces secs et d’eau. Par exemple, pour les tortues aquatiques ou les serpents. Le réservoir doit être scellé.

Terrain

Il s’agit d’un terrarium ordinaire, adapté à l’élevage et à l’élevage des habitants qui se déplacent exclusivement sur terre, comme les lézards ou les araignées. Le seul liquide présent dans un tel terrarium est un abreuvoir ou un petit bassin.

Paludarium

Il s’agit d’un réservoir transparent dans lequel se trouve un milieu aquatique créé artificiellement. Il est destiné à la culture de plantes de marais, ainsi qu’à l’élevage de certains types de reptiles.

Équipement et accessoires

Pour créer un microclimat favorable, le terrarium doit être équipé d’une variété d’accessoires. Les plus importants d’entre eux doivent être mis en évidence.

  • Trous d’aération. La plupart des fabricants les fabriquent initialement pour la commodité des acheteurs. En fait, ce ne sont que des trous situés sur les murs ou le plafond du réservoir.
  • Chauffage. À cette fin, des lampes spéciales, un cordon thermique ou des tapis thermiques sont utilisés. Ils peuvent être à la fois intégrés et achetés pour un coût séparé.
  • Humidificateur est un autre élément essentiel qui est conçu pour réguler le niveau d’humidité à l’intérieur du réservoir. L’essence de ces dispositifs est qu’ils génèrent de la vapeur ou pulvérisent périodiquement une petite quantité de liquide.

Pour contrôler certains indicateurs à l’intérieur du terrarium, il est nécessaire d’installer des dispositifs spéciaux : un thermomètre et un hygromètre. L’un d’eux mesurera la température de l’air et l’autre – le niveau d’humidité.

Conformément à ces indications, le fonctionnement des appareils intégrés ou installés doit être débogué.

Conseils de sélection

Le choix d’un terrarium est un événement responsable, puisque la vie et la condition des habitants en dépendent directement. Lors de l’achat, portez une attention particulière aux points suivants.

  • Les évents ne doivent pas être inversés, car cela crée des courants d’air indésirables pour la grande majorité des reptiles et des insectes. De plus, en raison d’une ventilation mal équipée, le dioxyde de carbone commencera à s’accumuler à l’intérieur du réservoir, ce qui provoquera le développement de champignons et d’autres micro-organismes pathogènes.

 

  • Un système de chauffage devrait être dans chaque terrarium. Mais pas toute la zone doit être chauffée, mais seulement une partie séparée. Les habitants, si nécessaire, doivent se réchauffer ou, au contraire, se refroidir.

 

  • L’éclairage doit être modérément lumineux, diffusé par le haut, de sorte que les luminaires doivent être fixés dans cette partie particulière. L’éclairage et le chauffage doivent être abordés avec soin afin que les habitants ne se brûlent pas.

La taille et la forme du terrarium doivent être choisies en fonction des préférences individuelles, ainsi qu’en fonction du nombre et de la taille des habitants potentiels.

Les terrariums entièrement en plastique sont une option moins chère. Ils sont beaucoup plus faciles à nettoyer, difficiles à casser. L’inconvénient est l’apparence relativement peu attrayante.

Les terrariums en verre sont lourds et coûteux. S’ils sont manipulés avec négligence, ils peuvent être cassés. Mais elles ont un attrait extérieur, des parois transparentes permettent d’observer les habitants.

Conseils de sélection

Comment s’équiper de ses propres mains?

Après l’achat et l’installation de tous les composants, le terrarium doit être correctement et joliment équipé pour que les habitants soient à l’aise. Pour l’esthétique et le confort des habitants, il est nécessaire de placer des abris et des décorations à l’intérieur : fond, plantes artificielles ou vivantes, bois flotté, décor acheté. Les coquilles de noix de coco peuvent également être utilisées comme abris.

Tout ce dont vous avez besoin doit être placé pour que les reptiles et les insectes puissent se déplacer librement et en toute sécurité. Assurez-vous de faire l’aménagement du coin pour manger.

Les décorations ne doivent pas obstruer les appareils d’éclairage et de chauffage. Il est nécessaire de s’assurer que les accessoires ne bloquent pas la vue des personnes.

Se soucier

Le terrarium doit être nettoyé périodiquement. Orientations principales: remplacement du sol, nettoyage de la surface des murs, ainsi que des décorations. Pendant ce temps, les habitants doivent être déplacés vers un autre réservoir fiable. Si vous ne nettoyez pas pendant une longue période, des micro-organismes nocifs peuvent apparaître dans le terrarium, une odeur désagréable apparaîtra. Un nettoyage trop fréquent est également indésirable, car toute manipulation provoque un stress chez les habitants.

Le nettoyage est mieux fait sans l’utilisation de produits chimiques, tels que du liquide vaisselle ou des gels de lessive. Après eux, des substances nocives peuvent rester sur les murs. Dans le terrarium, la température et l’humidité optimales de l’air doivent être constamment maintenues.

Comment faire un terrarium à la maison ?

 

Articles Liés