piosson

Princesse Poisson Rouge

Premiers secours pour les poissons : comment soigner les poissons malades

En ce qui concerne la santé des poissons, mieux vaut prévenir que guérir. La majorité des maladies des poissons peuvent être liées à une mauvaise qualité de l’eau, donc si vos poissons ne sont pas de bons nageurs, commencez par étudier les paramètres de l’eau pour éliminer ce problème.

Des changements partiels dans l’eau contribuent également grandement à résoudre rapidement les problèmes des poissons et à garantir qu’ils bénéficient d’une alimentation équilibrée et adaptée à l’espèce.

Cependant, il y a des moments où vos poissons rencontreront des problèmes, et en tant que parent d’animaux de compagnie, c’est à vous de prendre soin d’eux, ce guide vous aidera à atteindre la santé optimale de votre ami poisson.

Comment soigner les poissons malades

Comment identifier un poisson malade ?

L’observation est essentielle, recherchez le comportement « normal » de votre espèce.L’étonnante diversité comportementale affichée par les différentes espèces de poissons fait partie de ce qui rend l’entretien d’un aquarium si amusant.

Les poissons qui nagent normalement, se comportent normalement, se nourrissent bien et ont généralement une belle couleur et une belle apparence sont probablement en bonne santé.

Les changements de comportement peuvent être un symptôme de stress, de problèmes d’eau ou de maladie. Ils peuvent être normaux ou temporaires, comme lorsque les poissons commencent à frayer.

Lorsque vous observez vos poissons, voici quelques éléments à rechercher :

Ailerons fixes

Les poissons serrent leurs nageoires lorsque leurs nageoires sont proches de leur corps la plupart du temps, plutôt que d’ouvrir les nageoires d’une manière typique de ces espèces.

Les nageoires peuvent être usées (déchirées ou endommagées) ou les nageoires peuvent être fines mais fermées, les nageoires fixées peuvent être le premier indice que le poisson est en mauvaise santé, car son comportement a changé. Parfois, d’autres symptômes accompagnent les nageoires épinglées telles que des « flocons ».

clignotant

Vous remarquerez peut-être qu’un poisson nage de manière inhabituelle, il peut heurter un objet ou le long des cailloux à plusieurs reprises, le poisson essaie de se « gratter », c’est ce qu’on appelle le clignotement.

Les occurrences rares ne sont probablement pas préoccupantes, trop de clignotement dans un aquarium ou un étang peut indiquer la présence de parasites externes.

natation en groupe

De nombreux poissons d’aquarium préfèrent nager avec leur propre groupe d’espèces, et le comportement d’éducation sanitaire peut être observé plus facilement dans les grands aquariums où les poissons ont beaucoup d’espace de nage.

Surveillez attentivement – si un ou deux ne nagent pas avec tout le monde, vérifiez qu’ils ne présentent pas d’autres symptômes, en vous rappelant que dans les petits aquariums, le comportement d’éducation naturelle peut être limité.

comportement de nage

De nombreuses espèces préfèrent nager à un certain niveau dans l’aquarium, les Danios vont généralement près de la surface de l’eau.

Les poissons-anges ont tendance à nager dans tout l’aquarium, mais peuvent avoir un angle ou une zone de repos préféré, évidemment si un poisson change sa façon de nager, vous devriez vérifier. Considérez où ils nagent ainsi que comment ils nagent.

 

Comment soigner mon poisson malade ?

Vérifiez d’abord l’eau. La mauvaise qualité de l’eau est la cause de 90 % des maladies des poissons. Vivre dans une eau inadaptée entraîne du stress et des maladies environnementales et ces maladies peuvent ressembler à des maladies parasitaires ou bactériennes.

Une eau de mauvaise qualité supprime également le système immunitaire du poisson, réduisant ainsi sa capacité à résister aux maladies.Assurez-vous que tous les paramètres sont corrects et éliminez cela comme un problème potentiel.

Autres conseils pour aider les poissons malades

Sel d’aquarium :

Le sel d’aquarium peut être thérapeutique pour les poissons et peut aider à apaiser les symptômes d’infection.

Réglage de la température :
Le développement du cycle de vie de nombreux ectoparasites peut être accéléré en augmentant les températures.

pharmaceutique:

Les médicaments peuvent être utilisés pour traiter certaines maladies. Utilisez les médicaments avec prudence et sachez que de nombreux traitements ne seront pas sans danger pour les plantes ou les invertébrés, alors choisissez-les de manière appropriée.

Agir tôt :

Ne laissez pas le problème s’attarder ou il peut se propager à d’autres poissons.

Première vérification :

Ne prenez pas de médicaments tant que vous n’avez pas vérifié vos normes d’eau et éliminé les causes environnementales.

Nettoie :

Nettoyez le filtre et changez partiellement l’eau avant de traiter, car cela améliorera la santé des poissons.

Articles Liés